Le ventre, notre deuxième cerveau!

Une relation étroite entre le ventre et le cerveau

Le ventre, notre deuxième cerveau, est connecté et relié au premier. D’une part, le ventre et le cerveau sont en relation permanente, et d’autre part, ces deux centres vitaux sont connectés par l’intermédiaire du « nerf vague » (ou nerf pneumogastrique), un des nombreux nerfs crâniens ; c’est une voie très importante de la régulation végétative (digestion, fréquence cardiaque, etc).

C’est le ventre qui nous permet de nous nourrir des éléments que la vie nous propose, et la manière avec laquelle nous assimilons les nutriments. Nous assimilons des nutriments à la fois matériels et physiques (les aliments), mais aussi psychiques !

Si un aliment physique est considéré comme « bon » pour nous, il passera la barrière de l’intestin grêle. En revanche, s’il est considéré comme « mauvais », il est renvoyé vers le gros intestin (les déchets).

Les pensées, les émotions, les sentiments, les obsessions et les soucis sont autant d’événements émotionnels qui sont reliés à la fois au cerveau et au ventre. Si l’événement est considéré comme bon, il passe la barrière psychique (gérée par l’intestin grêle), sinon il est évacué. Le corps fait le tri !

Quand on a mal au ventre, c’est une manière de dire que quelque chose ne va pas… Le corps se manifeste et envoie un signal d’alarme.

Le ventre : centre de notre vitalité

Le ventre est la force la plus fragile et la plus génératrice de notre corps. Force de concentration, d’équilibre, d’influx nerveux et de muscles, c’est le « hara » en japonais ou le « chi » en chinois.

Notre culture occidentale a une image très primitive du ventre : la tuyauterie. Mais en Orient, le ventre a une place centrale : il est au centre de la vie ! Et d’ailleurs, il est bien au centre du corps 

C’est le point de référence. C’est à travers le ventre que nous nous nourrissons, mais aussi que nous évacuons la mort qui est en nous, pour laisser place à la vie. En effet, c’est à travers l’élimination des déchets et des toxines que nous permettons à notre corps, en se nettoyant, d’accueillir un nouveau champ de vitalité.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site